Les 10 erreurs du Runner…


Avis & Conseil / mardi, janvier 23rd, 2018

Avec mes quelques années de pratique de la course a pied et du trail… j’ai commis un paquet d’erreur…

Sur des courses nombre de fois ou j’ai eu des grosses fringales, ou je n’étais pas loin de la déshydratation, subit plein de problèmes à cause du matériel, ou encore l’arrêt à la toilette ou derrière les buissons 😊

J’ai fait un paquet d’erreur, de mauvaise préparation… et j’ai beau avoir un peu de bouteille j’en fait toujours, mais j’essaie de m’améliorer en faisant le bilan après chaque courses…

Les autres Runner c’est pareil en font aussi…c’est sûr ! on est humain !

J’ai essayé de vous faire un top 10 de erreurs à éviter… ensuite c’est l’expérience qui pourra l’agrémenter…

 

N° #1 – Je ne me suis pas/mal entraîné

Fixer vous des objectifs et ajuster vos entrainements ensuite

Si vous devez sortir de votre région ou même aller à l’étranger pour courir vérifier la surface, la météo, le dénivelé !

Course sur route ou trail l’entrainement n’est pas le même !

N’aller pas faire un trail en montagne a plus de 2000M d’altitudes si vous êtes un marathonien parisien… certes vous pourriez y arriver mais dans des conditions dures et le bonheur dans tout cela ?

Et ensuite soyez réaliste dans vos objectifs de temps 😉

N° #2 – Je ne me suis pas ravitaillé…

Lors des courses d’effort intense et longue, ultra trail, et autre longue distance le corps a besoin d’être nourris régulièrement

Si la sensation de faim arrive pendant la course, il est trop tard !

Il faut donc apprendre à l’entrainement à manger avant, pendant et après votre sortie, consommer des Gels 

Aussi apprendre à déjeuner avant une course

Il faut imaginer qu’un coureur perd environ son poids en calorie à chaque kilomètre

Plus vous aller augmenter les distances et plus il faudra prévoir, il est important de se connaitre et de tester ses capacités

N° #3 – J’ai trop mangé

Au contraire du manque de ravitaillement, trop manger avant une course est source de problèmes… surtout si vous avez privilégié les aliments à base de fibre… bonjour les dégâts 😊

 

Il faut privilégie les bananes, le melon, les jus sans la pulpes, le pain, riz et le top les pates !

Il faut refaire le plein avant course 72h avant un effort

J’avais lu, qu’il fallait manger l’équivalent de 4g de carbohydrates par kilos de poids de corps par jour.

Hydrates de carbone, carbohydrates, ou encore Glucides ! j’aime me la Peter ! 😊

N° #4 – je me suis mal équipé !

Il est important de tous prévoir, même si c’est pour avoir un énorme sac… mais il faut prévoir sa course dans le détail…

Se renseigner sur l’organisation, la météo…

Limite vous faites une liste et vous cochez tout !

Si vous partez à l’étranger ou dans une région que vous connaissez moins, prévoir une tenue chaude, une légère…

Si la course est longue est que les températures, ou que la météo est changeante emporter des manchons…

Ne partez pas avec des habits ou de l’équipements que vous n’avez pas tester !

Dans son sac de trail, on laisse toujours un gobelet et une couverture de survie, ainsi elle ne sera jamais oubliée !

Et au contraire ne vous couvrez pas trop… il vaut mieux courir et avoir froid que trop chaud….

N° #5 – je n’étais pas concentré…

Préparer pleinement sa course, l’étudier, se renseigner, échanger avec des finishers permet aussi de se préparer

Les plus grosses courses se finisse au mental, qui va gérer le stress, la douleur et la fatigue

Il faut se trouver son mantra, se concentré sur des choses bénéfiques qui vous redonne de l’Energie et savoir le sortir au moment venu pour passer la ligne

Moi personnellement, la famille me permet d’apporter la gniak que je perds à des moments clef, et pour finir les moments complexe j’imagine que les amis sont à l’autres bout à l’arrivée en train de tirer sur la corde pour me ramener

N° #6 – je suis partit trop vite…

Partez à votre vitesse. L’euphorie, l’effet de masse vous emmènes souvent plus rapidement que votre foulée habituelle

N’ayez pas peur même si vous êtes en retarde au début vous avez plusieurs km pour les rattraper

N° #7 – je suis arrivé en retard…

Arrivez en avance, pour vous préparer tranquillement, récupérer votre dossard, rencontre d’autres dossard et vous préparer mentalement et passer au toilette 😉

Si vous devez voyager prévoyez une arrivée 24h avant, d’une part pour profiter de la région, de récupérer de votre voyage, vous dégourdir les jambes.

Le fait de prendre l’avion peut avoir un impact sur le corp (gonflement, déshydratation, pressurisation…)

N° #8 – J’ai eu froid…

Vous êtes sur la ligne de départ. C’est un peu long, il y a du vent, il pleut vous avez froid… et pour démarrer ce n’est pas le meilleur…

Il faut démarrer avec des vieux sweats (souvent récupérer par les organisateurs pour des associations) un sac poubelle que vous enlèverez et jetterais au premier ravito

N° #9 – je n’ai pas respecter la période de récupération

Entre la phase de préparation, la course le corps est fatigué, il faut prendre le temp de le laisser le corps se remettre de ses émotions ! 1 bonne journée par tranche de 10km au-delà de 30 km on peut parfois doubler les jours…

N° #10 – j’ai oublié de prendre plaisir

Comme déjà dit, il faut savoir courir pour le plaisir, et être heureux !

Courir sans plaisir, avec la contrainte, sans envie il n’y a aucun intérêt et c’est le meilleur moyen de ne pas finir !

Et pareil sur des longues distances, quand vous n’avez plus envie de courir levez la tête, profitez des paysages ! et penser à autres chose vous serez finisher !

 

BON RUN !

3 réponses à « Les 10 erreurs du Runner… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.