Le nord trail des monts des Flandres en Version Clôture !


Entrainements & Sorties!, Run & Trail / lundi, avril 23rd, 2018

Je n’avais pas vraiment encore vécu ce genre d’aventures !

partir en fin de peloton et clôturer la course et aider les derniers concurrents à aller au bout d’eu même et finir la course.

L’avant course :

J’ai partagé mon plan de préparation sur le site, et j’ai proposé plusieurs sorties dans les Flandres pour connaitre le coin et vous faire découvrir des chemins.

J’étais aussi sur la reconnaissance organisée par les responsables de la course

 

Ce qui est agréables c’est ensuite se retrouver sur le village ou pendant la course !

 

J-1

je vais sur le village, j’ai pu échanger avec Punch Power  ils proposent certains produits en bio avec l’utilisation de sirop d’agave, donc pas de sucre raffiné,

je crois que je vais bientôt les tester et ils sont distribué par « on the run » à Wambrechies qui était présent aussi avec Off course ou j’ai vu voir des bâtons 3 brins plutôt sympas et une poignée fine avec un système d’accroche magnétique. de la marque de TSL Outdoor

 

Ensuite j’ai pu voir richard et maximilien de chez zelite et échanger avec eu et voir les nouveaux modèle julbo avec l’opticien  flandroptique 

D’ailleurs j’ai pu essayer les race 2.0 et les comparer avec mes blasts, un article bientôt sur la page 😊

Mais c’est un modèle très sympa et pas de buée grâce à ses ouvertures le coté !

 

Et bien sûr je suis reparti avec ma bouteille 3 monts avec le logo du trail !

 

Je rentre et je prépare la package… je vair partir avec beaucoup de chose, d’une part on part sur un 80KM avec 4 ravitaillements qui sont assez éloignés, d’autre part toute la semaine il a fait très chaud, largement au-dessus des normales de saisons, je prévois des flasques vide en plus que je rechargerais en cour de parcours si la chaleur était trop forte, pour moi mais aussi pour les coureurs que je rencontrerais. En clôturant on s’attend aussi à avoir des traileur en détresse.

donc nourriture et boisson en cas de gros coup de mou pour eux.

D’ailleurs les stick Stimium ont pus aider certains a avancer… je sais pas si c’est un effet placebo ou le produit mais sur moi comme sur d’autres coureurs a qui j’en ai donné, des crampes et courbatures se sont estompé pendant la course.  Merci a JC de nutri-bay pour ces petits cadeaux!

Jour J

 

Le départ doit être donné à 6H du matin, donc rendez vous à 5h pour croiser tous les copains de course ! en arrivant au loin je vois quelques éclairs, on a peur de l’orage mais en fait on l’évitera pour la journée les précipitations…au contraire on va même souffrir de la chaleur !

6h le départ est donné

la vidéo de départ du coté de Zelite:

Publiée par Zelite sur samedi 21 avril 2018

 

c’est un serpent de lumière qui s’élance dans les plaines des Flandres pour arriver rapidement sur les premiers dénivelés

 

Sur cette course il n’y a qu’une barrière horaire, 12h de course à 60km. Notre mission était d’arriver à 18h à la frontière belge pour finaliser la course.

Sur le papier cela reste largement accessible, environ 5km/h de moyenne pour boucler la course.

Au niveau du réel, si l’on voulait suivre et accompagner les coureurs, le rythme au départ était bon environ 6min/km dans les descentes et le plat et 11min/km sur les pentes.

Nous arrivons rapidement sur le 1er ravitaillement ! un endroit génial ! le moulin de Boeschepe avec une animation musicale et un ravito plein ! un vrai buffet idéal pour le Runner !

Limite c’était même beaucoup pour un 13km ! normalement à cette distance un simple ravitaillement en eau aurais été suffisant. Mais ça annonce déjà un bon point pour les prochains ravitaillements

Le soleil est complètement de sortie et on commence à avoir chaud nous avons fait environ 13km et cela fait 1h45 que nous sommes parties pour les dernier coureurs nous sommes dans les temps et même en avance d’environ 1h sur la barrière horaire.

Ça rassure du monde

 

Le groupe de finisher continue à avancer

 

Voilà que ça se corse, sortie de se ravito nous arrivons sur le km 14 et 15 ou la une monté nous attend, et les derniers se sépare réellement environ 100m de D+ en moins d’1km

Avec mon co-équipier sylvain on continue la montée on attendra tous le monde en haut

Au bout de cette petit grimpette, on prend en charge Nicolas avec qui on fera un bout de chemin pour l’emmener le plus loin possible

On reprend un rythme de course ensuite j’usqu’au 20 -ème km, ou là on passe sur de la marche active.

Pour arriver au 25 -ème km en haut du mont des cats et de la magnifique vue depuis l’abbaye sainte marie en 3h48 donc moins de 4h

Nous sommes toujours dans le timing ! Dans 12km le prochain ravito !! il fait très chaud ! mais les coureurs ont du bien géré leur quantité ! je ne ramasse pas de cadavre 😊

On croise un à un les signaleurs et je me fait un plaisir de leur annoncer que l’on clôture la course et qu’ils peuvent quitter leur poste

Ils sont pour la plupart en plein soleil à attendre… ça doit aussi long pour eux !

A chaque fois que l’on croise un signaleur, on apprend que les avant dernier s’éloigne tous doucement (5min, 7 min, 10min…) on quitte l’espoir dès les rejoindre.

Une dernière descente, une montée et nous arrivons sur la période plate du parcours.

Environ 30km avec 300 d+ nous attend, ça devrait le faire…

Nous arrivons avec Nicolas jusqu’au ravitaillement du 37km dans le village de Eecke

Encore une fois nous sommes reçus comme des rois, même si nous sommes les derniers !

Toute la nourriture est dispo, l’eau…

On recharge les gourdes, et faire le plein et je croise des copains de courses qui eu abandonnent et attendent la navette, je me voir encore sur le trail de poilus en train de souffrir

Je comprends leur envie et la déception. Mais c’est déjà bien d’avoir été jusqu’à ce niveau avec cette chaleur.

 

Nicolas fait le choix de continuer jusqu’au prochain ravitaillement donc nous voila parti jusqu’au km 55 au moins.

Nous sommes encore dans le timing, cela fait 6h30 que nous sommes partis de Bailleul !

 

On passe le 40eme km avec un plus de 7h de course,

Nicolas commence à avoir quelques difficultés, on continue d’avancer au Kilomètre 46, il comprend qu’aux prochain ravitaillement il faudra s’arrêter

Et nous pour la clôture on comprend qu’il faudra rattraper les derniers qui sont environ à 30min devant nous… on décide de partir devant en prévenant les signaleurs que Nicolas arrivent

On prend son numéro et on arrive au Ravitaillement du 55 pour leur donner et suivre son arrivé

Il sera attendu par tous les bénévoles partout où il passera.

pendant ce temp avec Sylvain on court!!

On repart donc avec sylvain sur un bon rythme avec une moyenne de 6Min aux kilomètres et des pointes à 4 :30/km pour rattraper les deniers avec un arrêt copieux et super agréable a l’avant dernier ravitaillement !  Un tuyau d’arrosage, un service VIP par la chef du ravitaillement 😊 et des sourire rien de tel pour performer !! les coureurs passant par ce ravitaillement ont du bien apprécié !

courir après une 40aine de km a marcher c’est difficile mais la machine redemarre

Ont fini par rejoindre les derniers coureurs au 60eme km ! cette fameuse barrière horaire ! 10h30 de course ! donc 1h30 avant l’heure fatidique !!

On retrouve un groupe de 6-7 coureurs que l’on va accompagner jusqu’au finish !!!

On repasse sur un rythme de marche active ! il ne reste plus que 20km pour passer la ligne !

 

On rejoint le mont rouge et son ravitaillement, avec une frayeur… on avait perdu Alain, un des traileur qui partit en avance c’était trompé d’itinéraire et c’était Assis sur un banc

Heureusement que les bénévoles qui débalisé l’ont aidé à nous rejoindre !

Des bénévoles qui lui ont fait un sacré accueil au ravitaillement !! qui était toujours de qualité !

On repart tant bien que mal, nous sommes au km67 et cela fait 12h30 que nous sommes sur le parcours !

La marche casse bien les jambes et l’effort depuis plus de 12h commence à fatiguer du monde.

Moi j’ai une ampoule sur le pied qui vient de craquer on arrive au km 70 ! il ne reste plus que 10km avant d’arriver on vient de passer les 13h de course.

On repasse en France et sur le chemin voire le beffroi de Bailleul fait du bien au moral des troupes !

Par téléphone j’informe que nous sommes bientôt arrivés, des amis de Runner en nord prennent des nouvelles et je sais que Sylvie et guillaume nous attendent à la ligne. Sylvain lui à sa famille aussi.

On essaye de pousser  un peu le pas…

 

Au km 75, avec un peu plus de 14h de course, Guillaume me rejoint et on marche ensemble, je me rends compte que j’en ai encore dans les jambes car en discutant j’accélère le pas et je m’éloigne du groupe, je suis obligé de m’arrêter pour les attendre….

Ma montre vient de ma lâcher… elle aura tenu 14h… cela fait 3 ans que je l’ai et j’ai l’impression que son autonomie se réduit

 

Ont fini par arriver sur la dernière ligne droite et on arrive à faire passer la ligne au dernier concurrent !! on commence en courant ont fini en courant !

 14h55 quasiment 21h nous voila finisher du premier nord trail des monts de Flandres !

 

Bravo à tous les concurrents !!

 

Les bons points à retenir :

 

Une organisation tirée au 4 épingles, tout était pris en compte !

Des bénévoles super agréables et qui font tous pour la réussite du coureur !

Les bénévoles qui ont aidé à fournir de l’eau hors des zones de ravitaillement… car il faisait vraiment très chaud !

Et accueil identique du premier aux derniers !

Une super médaille ! et un beau tshirt de finisher !

 

Les points négatifs :

 

Un peu trop de bitume à mon gout,

le dénivelé pour cette ultra trail était pas si important si en plus il faut ajouter 40% de bitumes cela devient vraiment moins agréables

 

Les erreurs du traileur :

J’en avait déjà fait un article…

Pour ma part je suis partit sans un petit tube de crème solaire… j’ai cramé ! je n’ai pas géré

 

Pour certains, le manque de préparation,

25% d’abandon sur cette épreuve, je trouve cela important, des blesses, la chaleur c’est normal… mais j’au vu des personnes au départ très mal équipé et j’ai eu le même son de cloche par des amis de clôture sur les plus petites distances ! sur le 27km il y a eu des abandons dès le 3eme km ! on ne lance pas sur des distances sans même un peu de prépa.

D’une part vous prenez un risque inutile pour votre santé, et vous bloquer un dossard que d’autres auraient pu prendre car l’événement était complet.

Cela peut être vécu pour un manque de respect par certains coureurs

 

J’en ai déjà parlé ici

 

les dechets:

Ensuite, j’en ai marre de ramasser derrière certains, avec sylvain nous nous sommes régulièrement arrêtés pour ramasser vos cochonneries…

Le respect de la nature est important ! nous devons laisser les chemins dans le même état que nous l’avons eu !

Mon équipement :

Sur moi :

Short Kiwami

T-shirt de compression décathlon

Chaussure : brooks cascadia 12

Casquette décathlon

Lunette julbo race 2.0

 

Sac Salomon SLAB 5 :

Poche a eau 1,5L

Flasque Salomon 500ml

Flasque Salomon 250ml (partie à vide)

Flasque compressport 600ml (partie à vide)

Veste Decathlon en cas de pluie

 

Nourriture:

Les Cliff bar

Les mulbars

Stick stimium

 

 

 

5 réponses à « Le nord trail des monts des Flandres en Version Clôture ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.