Retour de test des semelles hybrid run wenovs


Test / vendredi, juin 8th, 2018

Après échange avec des amis, et différents coureurs j’ai voulu essayer les semelles hybrid run de wenovs pour avoir mon avis.

Changer les semelles d’origine de la chaussure c’est pas trop mon truc, Je pars du principe que la chaussure a été créée par des gens dont c’est le métier, ils passent des années à réfléchir et étudier, et penser la chaussure dans les details. Et ajouter quelques chose en plus peut avoir un en effet qui peut se répercuter sur notre corps et au final c’est bon ou pas ?

Alors la question… pourquoi modifier le produit avec une semelle universelle…

Malgré tous, j’ai lâché prise et décidé de tester et vous faire un retour en essayant d’etre le plus objectif possible et oublier mes a priori… (pas facile…)

Pour infos wenovs a été créé par trois podologues et nous sommes sur un produit made in France. Donc ça reste quelques chose qui doit être qualitatif !

J’ai acheté les semelles en même temps qu’un amis Runner, Arnaud, ça a permis de partager les sensations et de garder une certaines objectivité

dav

Qui est Wenovs ?

Wenovs est une société créer en 2014 par des podologues de métier, qui ont fait le constat qu’une grande majorité des pathologies rencontrées par ses patients pourraient être évitées avec une démarche préventive.

En créant Wenovs. Ils veulent concevoir des semelles techniques dans le but de préserver le bien-être des utilisateurs.

Après deux années de recherches et développements, c’est en 2016 que la Hybrid Run voie le jour. Une semelle universelle destinée aux sportifs qui permet de prévenir des blessures les plus courantes chez les runners.

Les semelles

L’hybrid run est une chaussure unisexe, elle a été conçue dans l’idée de respecter l’anatomie et la biomécanique naturelle du pied et du corps. Elle permet de maintenir le pied dans une position optimale de fonctionnement pour restituer et maintenir un état de bien-être.

Les Semelles sont anti-odeurs avec un traitement antibactérien qui limitent la prolifération des mycoses pour une hygiène optimale.

De plus elles sont lavables et par les matériaux utilisés elles sont sèches en quelques minutes.

Ce qui est marrant c’est l’aspect de semelles, une partit avant très souples qui est prévue pour restituer l’énergie. Pour moi, l’innovation se trouve surtout sur la partie arrière avec une coque en carbone pour bien épouser le pied et surtout conçue pour un bon maintien latéral

Il y a également un renforcement sur la partie voûte plantaire et une encoche sur la partie talon pour les ondes de choc.

Cependant je découvre, que la semelle a un drop de 3mm, donc à ajouter au drop de la chaussure, pas très convaincue…

La semelle est découplable pour l’adapter à votre taille de pied

Le test

J’ai placé la semelle dans différente chaussures, Brooks Cascadia, Brooks Glycérine & Adrenaline, Mizuno wave inspire 19

Dans les Brooks l’avant de la semelle bouge à chaque foulées, elle bien claqué dans mes pieds avant c’est vraiment gênant, je n’apprécie pas pendant la course et je trouve que mon talon et trop haut et qu’il est limite à sortir

Sur la Glycérine, la largeur de la semelle n’est pas suffisante et je sens le léger relief entre le fond de chaussure et la semelle

Cote des Mizunos, elle passe sans souci

Cote sensation

Est-ce que c’est mieux avec ?

Les sensations ça varie en fonction des chaussures, Avec les Brooks que ça soit Cascadia ou glycérine c’est retour au carton rapidement, pas ou mauvaise sensations, gènes, dureté.

Avec les Mizunos, l’amortie était un peu dur et je les utilisé sur des courtes distances en entrainement, je n’arrivais pas à faire une petite sortie longue sur bitumes…Avec les semelles les sensation étaient plus agréables, et j’ai réussi à faire une sortie plus longues et plus agréables.

Mais l’avant qui vient claquer à l’avant c’est vraiment embêtant… devoir ajouter un morceau de scotch double face je trouve que cela pose un souci pour un produit avec 2 ans de R&D, et donc retirer la semelle devient difficile car elle accroche ensuite dans la chaussure. Je me pose la question si j’ai bien découpé la semelle et c’est ce qui créer cette gêne. Mais Arnaud a rencontré quasiment les même sensation…

Alors peut être que faire en fonction des taille de pointure serait plus intéressant que devoir les découper soi-même.

Pour conclure

Un produit conçu et fabriqué en France c’est un sacré point positif !

Une produit plutôt bien pensé mais je reste pas un utilisateur de ce genre de produit, je n’ai pas de problèmes lié a ma foulées mais j’ai réussi à adapter une paire de chaussure que j’utilisé peu…

Cependant si vous avez des soucis récurrents, et que vous voulez une paire de semelle, peut-être que les semelles sont adaptées à vous… ces semelles restent des produits techniques avec des produits de qualités

Voici une idée des traumatismes sur lequel les semelles peuvent avoir un effet positif :

  • Les douleurs dans la voute plantaire
  • La tendinite d’Achille
  • Les douleurs au talon
  • Les douleurs d’avant-pied
  • La tendinite rotulienne
  • Le syndrome du TFL
  • L’épine calcanéenne

Cependant si vous avez pour habitude de courir avec un drop bas… les 3mm à ajouter seront peut-être de trop…

Une réponse à « Retour de test des semelles hybrid run wenovs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.